Goodwill

👨‍👩‍👧‍👦 2-6 joueurs

💁🏻14 ans et +

⏳1h-1h30

Ah… les années 50 ! Les jours sombres sont terminés, le monde a envie de vivre ! L’économie mondiale redémarre à une vitesse fulgurante, dominée par quelques grandes entreprises. Parmi elles, les firmes Amber, Black et Crimson se lancent dans une course à la compétitivité industrielle, exploitant au mieux leurs ressources et leur main d’œuvre, se disputant la moindre part de marché.

Le but du jeu ? En tant qu’investisseur, vous devrez miser sur l’entreprise qui saura vous faire gagner le plus d’argent. Utilisez vos informations, sachez négocier et faites les bons choix pour tirer votre épingle du jeu. Celui qui aura généré le plus d’argent à la fin du jeu remportera la partie !

Le mécanisme du jeu ? Chaque tour – qui correspond à une année – est découpé en 4 phases de jeu :

  • Information : chaque joueur a secrètement accès à des informations sur le marché qui lui permettront de prendre des décisions stratégiques par la suite (évolution du prix des ressources, scandales autour du patron, augmentation/diminution des parts de marché…).
  • Transactions et pilotage : à partir des informations précédentes, les joueurs estiment le prix des actions de chaque entreprise et en vendent ou en achètent à leurs adversaires, pour tenter d’acquérir des actions dans les entreprises prometteuses, et se débarrasser des actions qu’ils possèdent dans les entreprises les moins rentables. Les joueurs peuvent également procéder au renvoi du patron d’une entreprise pour en élire un nouveau.
  • Evénements : les informations jusqu’alors secrètes sur l’évolution du marché sont désormais révélées et prennent effet. Le cours de la bourse varie inévitablement ; entre la publicité, les scandales ou encore l’augmentation des prix, des entreprises tendent vers la faillite pendant que d’autres s’en mettent plein les poches !
  • Bilan annuel : l’année est terminée, on fait le bilan comptable de chaque entreprise. Le salaire du patron, le coût de la main d’œuvre, le prix des ressources… et les dividendes sont reversés de façon proportionnelle au nombre d’actions détenues par chaque joueur.

Le jeu se termine au bout de 7 tours – de 1951 à 1957 (possibilité de réduire le nombre d’années pour une partie plus courte). L’investisseur le plus riche remporte la partie !

Les +

  • La logique et les mécanismes d’action sont proches de la réalité du fonctionnement de la bourse, ce qui rend le jeu très crédible
  • Le design du jeu

Les –

  • Les règles sont complexes à intégrer et appliquer lors des premières parties, il faut prévoir de jouer avec les règles au fur et à mesure du jeu pour bien suivre les étapes dans un premier temps

Un jeu PIXIE Games, écrit par Julien Dauxert et illustré par Vincent Burger

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :